Le concert de Calico a rempli la salle de spectacle. A Thorigné-Fouillard, les deux frères sont venus raconter en chanson leurs regards sur un monde en mutation.
Respirer les liens, transpirer l’essentiel
 
L’ambiance est douce, intimiste, les mots claquent, le verbe est fort. Les textes complexes balancent entre révolte et tendresse : le public traverse tous les Celsius du ressenti, le baromètre émotionnel varie, oui, leur poésie touche en plein coeur.
Bouleversé par des causes profondément humaines, Calico embarque son public dans son univers engagé : l’homophobie, la course au progrès, les relations fraternelles, amoureuses, les mères et les pères.
Un vent de révolte soufflait ce soir là …et s’ils avaient raison ?
Oscillation de mondes avec l’humain en point convergence  
Le public a eu la chance de découvrir deux nouveaux textes et de savourer les anciens et puis, comme ils sont vraiment ce qu’ils chantent, ils ont convié Sam Verlen à venir sur scène, et puis Suzanne, et puis la chorale de l’école primaire..et le batteur…celui de la cité universitaire. Ce sont des enchanteurs de vrai, ce sont bien eux que nous avons vu la-bas.
Ils n’iront pas sur la planète Mars et c’est tant mieux …qu’ils restent ici : nous avons besoin de respirer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s