Le bonheur du « fabriquer »

Une partie de la jeune génération se ré oriente vers les métiers manuels et ce n’est pas moi qui le dis. Dans un article paru dans Le Monde article du 17/10/16  Marine Miller relate le réajustement professionnel de certains digital natives au profit de métiers manuels.

Et si on redonnait de la dignité aux métiers manuels ?

lr-quentin